TRANSAT RETOUR J10

Pas de commentaire

8 JUIN 2018 à 22H UTC

Position : 33°06N / 48°39W
Distance sur les dernières 24H : 114Mn

Distance depuis le départ des Saintes : 1450Mn

Nous allons bientôt franchir le cap des 1000 Mn restants pour rallier Horta soit l’équivalent d’un Lyon / Marrakech à vol d’oiseau !

Nous estimons à environ 16 repas notre arrivée potentielle à Horta, sans compter les petits déjeuners, goûters et encas biensur.

Peu de rebondissement à bord du Zanzibar. L’équipage est toujours au complet, le bateau flotte toujours et la bouteille de gaz se vide sérieusement un peu plus chaque jour.

Hier, nous nous sommes lancés dans un vaste atelier sucré : confection de brioche moelleuse et aérée, création d’une pate à tartiner maison à base de cacahuettes (de Casamance, toujours à bord. Petit clin d’oeil à Jean Philippe & Anna) et de noix.
Nous vous informons d’ailleurs, que les inscriptions à l’atelier boulangerie sont clauses.

Nous sommes 3 bateaux à évoluer dans un rayon de 500Km environ. Nous échangeons régulièrement par SMS et Mail pour transmettre nos positions et nouvelles du bord. Chacun suivant ses options météos, nous pensons à notre potentielle victoire face aux autres équipages à l’arrivée. Rien n’est joué !
Nous spéculons sur les quantités de GO restants à bord de chaque bateau, les voiles disponibles et/ou utilisées, etc.

Rendez vous chez Peter pour refaire le match.

A ce sujet, nous avons appris (Merci Philippe et Fanch) que du 18 au 23 Juin, le célèbre établissement des Acores fête son centenaire. De nombreuses festivités sont au programme, une chance que ca colle avec notre aterrissage. Ca promet !

Au moment où j’écris ces lignes, le chef se lance dans la préparation de ses Carbo spéciales pour ce soir et Yoann d’un crumble aux pommes pour le dessert.
Je vais de mon côté relancer une brioche pour demain matin. Et oui, nous avons déjà tout mangé…

Comme promis, petit extrait de notre journal cullinaire de bord :

Mardi 5 juin midi
Conditions : Soleil, Ciel bleu, Spi, Longue et agréable houle d’atlantique (ce n’est enfin plus un mythe), vitesse 6N.

– Carrotes finement rappées du Jardin de Mama des Saintes subtilement aillées, sauce moutarde.

– Tartare de Jouki (vous vous souvenez ? la dorade !), marinade habituelle du Chef et son verre de vin blanc.

– Pamplemousse rose au sucre de Canne

– Café turc(en terrasse, vue mer s’il vous plait) et ses miniardises au chocolat.

Mercredi 6 juin soir.
Conditions : AU moteur, pas un pet de vent, humide

– Galettes de sarrazin, saucisses, emmental rapé, compotée d’oignons et sa bolée de cidre de l’Odet.

– Compotée de bananes du chef et son croustillant de blé noir.

Tout ceci n’est, bien evidemment, qu’un extrait de nos trépidentes aventures.

Côté navigation, rien à signaler.

L’équipage du Zanzibar.

—-
This e-mail was delivered via satellite phone using Global Marine Networks, LLC’s XGate software. Please be kind and keep your replies short.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s