Santiago de Compostela

One comment
ST JACQUES DE COMPOSTELLE 

Jeudi 27 Avril

P_20170427_085438_BF

   Hier, nous avons ouvert notre petite boite à défis et en voilà déjà  un, fort à propos, composé par nos Amis Iris et Régis : Nous rendre à St Jacques de Compostelle. En effet lors de notre fête de départ nous avions mis à disposition une boite dans laquelle pouvait être déposés des défis à réaliser ou des lieux incontournables à visiter durant notre périple. Nous avons du pain sur la planche…

Ni une ni deux, nous décidons d’y aller.

Nous quittons le bateau vers 9h pour prendre bus et train afin de rallier notre destination finale. Santiago de Compostella n’est qu’a 60km de La Corogne, c’est pour nous l’occasion ou jamais d’y aller.

La ville est très jolie, beaucoup plus authentique que La Corogne, très vallonné. Nous nous perdons dans les méandres des ruelles qui sillonnent le vieux quartier de la ville jusqu’à tomber, un peu par hasard, au pied de l’immense Cathédrale. Il règne, ici, une ambiance chargée en émotion…

Nous restons un moment stationnés proche de l’entrée de la Cathédrale à regarder arriver ces marcheurs issus de toutes nationalités : un groupe de jeunes retraités venus de Vendée, des couples, des personnes seules, un groupe de lycéen arrivants en dansant et chantants d’allégresse. Malgré leurs traits tirés par la fatigue, tous affichent un sourire rayonnant de la joie d’avoir atteint leurs but ultime… Leur joie est contagieuse et nous, nous sommes admiratifs de tous ces courageux.

Après avoir tranquillement pique-niqué, nous décidons d’entrer dans la Cathédrale. Elle est comble et une cérémonie s’y déroule, la bénédiction des pèlerins. Un moment intense et émouvant que chacun immortalise avec son téléphone. En effet un grand encensoir, nommé Botafumeiro, pendu au plafond de la nef centrale se balance d’un bout à l’autre du transept de la Cathédrale atteignant ainsi jusqu’à 20 mètres de haut, c’est très impressionnant !!

Les enfants excités mais extenués de cette journée finiront par s’endormir dans le bus ralliant la gare au port de la Corogne.

Nous passons encore quelques jours à La Corogne puis dès qu’une fenêtre de météo clémente se présente à nous, nous en profiterons pour passer ce fameux cap Finistère, décrit dans tous les guides nautiques comme le dernier obstacle à franchir, avant d’atteindre les Rias Baixas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1 comments on “Santiago de Compostela”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s